Sofitel Frankfurt Opera

A l’instar de haute couture, le terme « haute hôtellerie » est utilisé comme référence au haut du marché. Le Sofitel Frankfurt Opera est  un établissement qui répond certainement à cette catégorie, le paquebot de la marque Sofitel à Frankfurt am Main, le cœur financier de l’Allemagne. Il abrite 15 chambres, dont 15 suites junior, 13 suites prestige, deux suites opéra et une magnifique suite présidentielle avec une vaste terrasse en toiture.

Le Sofitel Frankfurt Opera a de nombreuses choses à offrir à ses hôtes, tant en matière d’aménagement et équipement, pour lesquels le studio design MHNA Hertrich & Adnet, installé à Paris, a joué un rôle important. Au commandement de tout cela, le GM belge Denis de Schrevel, un hôtelier pur sang doté d’une expérience internationale (voir encadré).

Architecture, design et artwork

En accédant au lobby, le visiteur est immédiatement assailli par le design luxueux stylé : mobilier, décoration et conception de l’hôtel de luxe sont pourvu de la signature de l’architecte d’intérieur français Nicolas Adnett. Ce dernier a débuté sa carrière dans la haute couture française, où un de ses importants modèles était Yves Saint-Laurent. Son activité est solidement calquée sur la tradition française, avec l’accent mis sur le classicisme et l’élégance. Nicolas Adnet a puisé son inspiration dans le type d’architecture de « l’hôtel particulier » français, avec la remise en vigueur du passé, pour la conception du Sofitel Frankfurt Opera. Les caractéristiques sont le lustre, l’escalier tortueux, les salons, la mezzanine et la galerie, comme une illumination de l’art de vivre français, qui est retrouvé dans le confort, la qualité du service, la gastronomie, l’art et la culture, etc.

Des souvenirs clairs de l’époque passée par Adnet dans le monde de la couture se retrouvent dans le Restaurant Schönemann, dans lequel les murs sont décorés d’importants formats de portraits des icônes de la mode allemande Nadja Auermann, Wolfgang Joop et Barbara Schöneberger, avec l’attention porté sur le détail, la précision artisanale, le sentiment esthétique pour l’équilibre. L’intérieur et l’éclairage sont spécialement développés, à l’aide d’une collection unique d’œuvres d’art de périodes, genres et styles différents, à l’aide desquels le visiteur est accompagné en excursion aventureuse parmi un mélange particulier d’art et de curiosité.

Chambres et suites

Dans son concept de design intérieur, Nicolas Adnet combine l’aménagement classique intemporel au luxe moderne. Les murs arrondis des Chambres Supérieures créent un agréable « cocoon », avec vue sur l’ancien opéra, le parc urbain contigu ou l’Atrium et son jardin intérieur. Les chambres et suites sont subdivisées en six catégories. La superficie minimale des 55 chambres Classic/Superior et des 64 chambres de luxe de l’hôtel représente respectivement 36 et 40 mètres carrés. Elles sont toutes équipées du Sofitel MyBed®, de salles de bain avec une douche à jet de pluie ou d’une baignoire et d’un WC séparé, de fournitures Hermès, d’un Bose Sound System, d’un téléviseur à grand écran Samsung, un appareil à expresso Illy, d’une bouilloire et du Wi-Fi gratuit.

Les 31 suites sont constituées de 15 suites Junior de 50 m², de 13 suites Prestige de 60 m², de deusx suite Opéra de 90 m² et d’une suite Présidentielle de 120 m². Toutes les suites possèdent les mêmes facilités que les chambres en y ajoutant des salles de bain séparées, d’un service majordome et d’un système Bose 321. Chaque suite possède  également une douche SKINJAY innovante. Le système SKINJAY utilise des huiles essentielles dotées de capsules à arôme spécial, comme étant unique en Allemagne. La suite Présidentielle est prolongée par une terrasse en toiture privée de 130 m², qui peut être utilisée comme endroit événementiel, avec vue sur la ville et l’ancien Opéra.

Une expérience culinaire : combinaison Francfort  à un soupçon français: Lili’s Bar est Restaurant Schönemann

« Schönemann » trouve son origine dans une famille de banquiers réputés francfortois du 18ème siècle, l’époque de Johann Wolfgang von Goethe, qui a appris à connaître Lili, la fille du banquier âgée de 16 ans, au cours d’un concert organisé en 1775. C’est de là que vient le nom du bar. Lili’s Bar et le Restaurant Schönemann représentent une mise en avant de la tradition francfortoise de générosité et d’hospitalité. Le Restaurant Schönemann du Sofitel Frankfurt Opera permet d’accueillir 60 convives, et représente une facette unique du style franco-francfortois. Le chef de cuisine Lukas Sulik est un partisan d’un style « highend » mais style simple de cuisiner qui utilise des plats régionaux d’excellente qualité et produits frais. Les plats français classiques sont réinterprétés, avec comme exemple le « Coq au Apfelwein ». Une salle à manger privée, prévue pour maximum 20 convives, est accessible aux groupes qui préfèrent s’isoler. Les baies vitrées du Schöneman peuvent être ouvertes par beau temps, pour étendre le restaurant avec une terrasse sur la place de l’Opéra, qui peut accueillir 50 personnes.

Lili’s Bar est également considérée comme hommage au grand  amour de Johann Wolfgang Goethe. Le bar suit un concept « lounge-coktail ». Ce qui signifie que le Lili’s Bar est un lounge pendant la journée, et un bar le soir. Outre le service de produits d’un bar hôtelier traditionnel comme du champagne, des cocktails et des Manhattans et Negronis classiques, le barman se distingue par ses propres créations, comme la vodka, le rhum, le gin et les infusions tequila maisons. Il propose également à se convives une large sélection de genièvres et de whiskies.

Une paire d’anciennes traditions françaises – Le Goûter et L’Apéro Chic – ont découvert leur chemin pour arriver au Lili’s Bar de Franc-fort. Le Goûter est constitué d’un choix des thés de cafés de meilleure qualité accompagné de différents en-cas sucrés produits dans la propre pâtisserie hôtelière, comme des petits choux, ganache au porto et crème brûlée classique. Le menu varie en fonction des saisons. Les délicatesses de Noël y sont ajoutées pendant la période de l’Avent. Le Goûter propose de savoureux macarons de Paris de Pierre Hermé – nommé le « Picasso de la pâtisserie » par le magazine Vogue – jusqu’à la fin de l’année. L’apéritif – renseigné sous sa forme raccourcie « apéro » – est un rituel populaire et représente une subdivision intégrale de la vie journalière en France, au cours de laquelle on sert une boisson alcoolisée accompagnée d’un snack substantiel. Ceci pour clôturer la journée de travail en compagnie d’amis et de collègues ou comme prélude à une soirée amusante.

Spa et gym

La So Spa & So Fit health & beauty, la facilité spa et gym s’étend sur une superficie de 400 m² , et mise à la disposition de tous les hôtes. Une podologue spécifique prodigue ses soins dans quatre cabinets. Le So Spa est l’unique Carita Day Spa à Frankfurt am Main et utilise tant des lignes de produits Carita que Decléor. Les clients peuvent s’exercer sur l’appareillage Technogym dans le So FIT. Pour une séance supplémentaire, ils peuvent accéder à la facilité voisine  Fitness First Black Label, qui offre un appareillage state-of-the-art ainsi que des entraîneurs personnels. Tous les résidents du Sofitel peuvent accéder la piscine intérieure de 25 mètres de long. La « gym » est installée dans une annexe qui est reliée à l’hôtel par un accès souterrain, de sorte que les hôtes peuvent rejoindre leur chambre en toute discrétion dès qu’ils ont terminé leur session de remise en forme. 

Réunions

Les experts Inspired Meetings™ du Sofitel Frankurt Opera ne se consacrent pas uniquement au bon déroulement des réunions, mais créent également des expériences. Le décor de cet espace contemporain de conférences est constitué d’un Board Room, de trois salles de réunion en niveau mezzanine avec vue sur le parc urbain voisin, d’une salle de bal amplement dotée de lumière naturelle et d’une galerie. Maximum 370 personnes peuvent y être réunies pour des évènements spéciaux, réunions et congrès. Nicolas Andret s’est également inspiré de l’hôtel particulier parisien pour la conception des salles. Celles-ci portent le nom de quartiers parisiens réputés et sont aménagés dans le style d’une bibliothèque de maison villageoise. Il s’agit des espaces dans lesquels la fonctionnalité rencontre le style exquis. Les papiers peints des brocarts d’Hermès et les petits objets d’art ne sont que deux des nombreux détails qui transforment des salles de réunion modernes et élégantes en des endroits exquis pour des réunions festives et évènements.

Auteur: Piet Desmyter – photos: Sofitel

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*