nhow Amsterdam RAI : à peine ouvert, déjà légendaire !

À Amsterdam, mais aussi dans tout le secteur des voyages et de l’hôtellerie à l’échelle mondiale, on a longtemps attendu avec impatience l’ouverture de nhow Amsterdam RAI. ‘nhow’ renvoie à la marque lifestyle de NH Hotel Group, la chaîne à laquelle l’hôtel appartient, et ‘RAI’ au terrain des halles aux foires amstellodamoises sur lequel l’hôtel a été construit. Hermann Spatt, le directeur général du nouvel établissement, a accueilli personnellement les premiers clients, dont nous pour Hotel Business.

La couleur à l’honneur

À Amsterdam, la chaîne hôtelière tendance a fait le choix d’un design coloré, basé sur les six directions du vent vers lesquelles les chambres de nhow Amsterdam RAI sont orientées. “Les voyageurs veulent qu’on les surprenne et qu’on leur fasse vivre une expérience. Notre nouvel hôtel répond présent sur ces deux tableaux”, souligne Hermann Spatt. “Le concept qui sous-tend nhow Amsterdam RAI est subtil et sous-jacent. C’est le genre de concept qui est difficile à expliquer, mais que tout le monde comprendra et percevra immédiatement. À l’évidence, les chaînes hôtelières ne sont plus aussi homogènes et génériques qu’il y a 10 ans. Et certainement pas les hôtels nhow !”

La concrétisation d’un projet vieux de plus de 20 ans

Cela faisait plus de 20 ans que le projet d’ériger un hôtel sur le site de RAI existait. En 1999, un plan aussi ambitieux que coûteux visant à transformer en profondeur et à élargir le complexe a été présenté. Ce plan prévoyait notamment la construction d’un hôtel pouvant accueillir 1.000 lits. Les attentats du 11 septembre 2001 à New York et la crise du crédit qui allait éclater quelques années plus tard allaient toutefois contrecarrer ce dessein, sans que l’idée de la construction d’un hôtel sur le site de RAI soit pour autant enterrée. Les exploitants de RAI allaient toutefois prendre conscience de la pertinence du proverbe “À chacun son métier” car s’ils excellent dans l’art d’organiser des salons et des congrès, d’autres sont bien meilleurs qu’eux pour ériger et exploiter un hôtel. En juin 2014, ces exploitants et la commune, qui est propriétaire du terrain, ont lancé un appel d’offres relatif à un hôtel emblématique sur un terrain triangulaire un peu perdu, enclavé entre les parkings de RAI, l’Europa Boulevard et le ring A10. Onze offres ont été introduites, et c’est finalement le projet défendu par NH Hotel Group et COD/Being qui a été retenu.

650 chambres différentes

L’immeuble de légende, qui renvoie littéralement à différentes directions du vent, symbolise avec force couleur ce melting-pot qu’est la ville d’Amsterdam. L’hôtel compte 650 chambres, réparties en six designs et quatre catégories inspirées des six côtés du bâtiment : sud, est, nord, sud-ouest, sud-est et nord-ouest. Toutes ces chambres se répartissent entre 24 étages, dans une construction asymétrique qui culmine à 91 mètres. Il y a 2 suites junior avec un grand jacuzzi. Les 21e et 22e étages de l’hôtel abritent un penthouse, avec une cuisine et un vaste jardin d’hiver. L’espace occupé par le restaurant et où est également servi le petit déjeuner au 17e étage offre, grâce à ses trois terrasses, un magnifique panorama sur les environs, qui s’étend à perte de vue dans ce plat pays que sont les Pays-Bas. L’établissement propose également à ses clients des salles de sport et de fitness, réparties sur trois étages différents. Des thèmes du Siècle d’or d’Amsterdam, époque où la ville était l’un des principaux centres commerciaux d’Europe, sont clairement visibles dans les chambres, au même titre que des symboles internationalement connus, comme des mandalas indiens, des têtes de mort mexicaines et des fleurs de cerisier du Japon, qui s’intègrent dans l’écrin moderne et cosmopolite de nhow Amsterdam RAI.

Personnel flexible

Avec ses 650 chambres, dont quelques suites et un penthouse, plusieurs bars et restaurants et deux réceptions, le nouvel hôtel amstellodamois a bien évidemment besoin de bras pour fonctionner, et ce à une époque où le secteur horeca se plaint à l’unisson de manquer de personnel. Afin de dénicher les bons profils, nhow Amsterdam RAI a ouvert ses portes, le 11 novembre 2019, pour une visite guidée dans le cadre de nhow Crew Fest. 300 personnes s’étaient inscrites à l’avance à cet événement via un site web spécialement prévu à cet effet et ont pu découvrir, le jour J, le bâtiment, la marque nhow, leurs futurs collègues et les offres d’emploi. Une séance de speed dating a également été organisée afin de permettre aux candidats d’échanger avec l’équipe de l’hôtel. “L’embarquement de l’équipage pour vivre l’aventure du lancement de notre hôtel a été une grande réussite”, se félicite Hermann Spatt. “Nous étions enthousiastes à l’idée d’accueillir tous nos clients avec cette équipe créative, internationale et orientée service. En pratique, il n’a fallu que 8 jours pour que nos nouveaux collaborateurs prennent leur place dans le plus grand hôtel nouvellement construit du Benelux. 120 candidats ont été sélectionnés dans la foulée de notre Crew Fest et jusqu’à présent, personne n’a encore jeté l’éponge. Qui plus est, comme nos collaborateurs n’hésitent pas à parler de leur nouveau boulot dans leur cercle d’amis, nous disposons désormais d’une solide réserve de candidats pour toutes les fonctions que nous proposons. Dès l’étape du recrutement, nous avons montré de flexibilité, comme pour cette personne qui était candidate pour une fonction en cuisine mais travaillait tous les jours jusqu’à 21 heures, et que nous avons accepté de recevoir pour un entretien d’embauche après son service. Chaque employeur exige de la flexibilité de la part de ses travailleurs mais chez nous, les travailleurs savent que cette flexibilité va dans les deux sens.”

Une clientèle diversifiée

Situé au cœur d’un triangle formé par l’Europa Boulevard, l’autoroute A10 et RAI Amsterdam, l’hôtel attire une clientèle composée à la fois d’hommes d’affaires et de touristes. La station de métro qui a entretemps été ouverte juste devant l’entrée de l’hôtel et qui sera peut-être étendue jusqu’à Schiphol, constitue un atout supplémentaire. nhow Amsterdam RAI nourrit l’ambition de devenir le nouveau pôle social et multiculturel d’Amsterdam. “Chez nhow, nous considérons qu’un hôtel doit être un endroit qui grouille de vie, un carrefour humain, idéologique, artistique, gastronomique et culturel”, explique Hermann Spatt. “Nous ciblons les touristes, les gens qui voyagent pour affaires et les autochtones. La décoration d’intérieur de notre immeuble d’ores et déjà légendaire symbolise le melting-pot culturel qu’est Amsterdam depuis plus de 400 ans. Nous invitons tout le monde, y compris les personnes qui ne sont pas clients chez nous, à venir découvrir ce qu’est nhow Amsterdam RAI. Le bar de notre hôtel est déjà connu pour être un lieu de rencontre pour la population locale.”

Avec un total de 300 places réparties entre 7 salles de réunion et 2 salles du conseil, nhow Amsterdam RAI peut également accueillir congrès et autres séminaires. À cela s’ajoutent 2 lounges qui peuvent être utilisés pour des réunions personnelles ou en comité restreint. L’hôtel est par ailleurs idéal pour les organisateurs, exposants et visiteurs d’événements nationaux et internationaux se déroulant au RAI Amsterdam.

Durabilité

La durabilité a été au cœur de la construction de l’hôtel et on le retrouve également dans les balustrades en verre réutilisables, le béton ‘vert’, les panneaux solaires au profit de l’hôtel ou encore les creux dans la façade de l’hôtel où des chauves-souris ont élu domicile. La direction a étendu ce principe, dans la mesure du possible, aux différents services. “Là où nous le pouv(i)ons, nous avons tenu ou tenons compte de la durabilité”, assure le directeur général, “et je ne parle pas ici uniquement des matériaux utilisés. Pour la confection et le flocage des vêtements que portent notre personnel, nous collaborons avec un fournisseur local connu pour travailler avec des matériaux durables. Par ailleurs, nous achetons nos pâtisseries et notre pain à des boulangers de la région alors qu’en cuisine, nous veillons à utiliser autant que possible des produits biologiques et locaux. Nous ne prétendons pas que tout, chez nous, est durable et écologique, mais lorsque nous le pouvons, nous ne manquons jamais de faire un effort à cet égard. Nous sommes toujours en phase de lancement et continuons d’explorer le marché local à la recherche de produits durables.”

Un spectacle époustouflant

Si l’architecture extérieure du bâtiment suffit à elle seule à impressionner le visiteur – qu’il soit ou non client de l’hôtel –, celui-ci sera encore davantage subjugué lorsqu’il pénétrera dans le hall d’entrée, où il sera submergé par un tourbillon de couleurs et de dessins et inscriptions aux murs et au sol. Chez nhow Amsterdam RAI, le moindre détail a été réfléchi et il faudrait probablement revenir plusieurs fois pour pouvoir percevoir toute l’étendue de ce travail. À deux ou trois petites choses près, les finitions sont tout bonnement sublimes. Le restaurant et le room service proposent un grand nombre de spécialités régionales et la carte reflète également les 180 nationalités qui font la richesse d’Amsterdam. Le petit déjeuner sort complètement des sentiers battus. L’hôtel pourrait cependant en décevoir certains s’ils s’attendent à être servis par des serveurs tirés à quatre épingles ou par des grooms portant des gants blancs. Il faut également savoir que vous ne mangerez pas dans un restaurant étoilé et que vous ne trouverez aucun chauffeur pour aller conduire votre voiture jusqu’au garage souterrain. Mais si vous n’avez rien contre le fait que le personnel hôtelier – par ailleurs débordant d’enthousiasme et de convivialité – travaille en jeans et sneakers et si vous voulez vous sentir comme chez vous dans un décor unique synonyme d’émerveillement constant, nous vous recommandons cet hôtel sans réserve !  

JAV

Leave a comment

Your email address will not be published.


*